Projet de synergie inter-entreprises porté par Justine LAURENT et Brieuc SAFFRÉ, consultants certifiés.

Le contexte :

La Communauté d’agglomération de Seine-Eure est une communauté d’agglomération française, située dans le département de l’Eure, en région Normandie. Sur cette zone, sont basés entre autres le papetier Double A, les industriels des granulats Lafarge et Cemex, ou encore le groupe Lhotellier.

Territoire industriel aux multiples savoir-faire, les parties prenantes locales sont conscientes des enjeux d’attractivité touristique, économique ou résidentielle actuels et à venir. Le territoire a pour ambition d’attirer de nouveaux actifs, habitants, touristes et activités.
Dans ce contexte, la CASE (Communauté d’agglomération Seine-Eure) travaille au déploiement d’une démarche d’écologie industrielle et territoriale. Le but est de mutualiser les ressources sur le territoire et ainsi garantir le développement d’une activité économique créatrice de valeur pour l’environnement et les acteurs locaux.

Ce travail a commencé par l’identification des flux et gisements sur lesquels se concentrer grâce à une participation active au PNSI (Programme National de Synergies Interentreprises) avec les acteurs, industriels et institutionnels locaux. Il a permis d’identifier des potentiels de valorisation, de mutualisation ou d’optimisation de flux de ressources mais n’a pas donné aux acteurs locaux les solutions pour y parvenir.
Face à ce constat et pour accélérer la mise en place d’initiatives, l’agglomération recherchait des outils plus concrets et orientées solutions. Les atelier et outils offerts par le Circulab sont donc apparus comme une piste intéressante.

Sur la base de la méthodologie Circulab et de design circulaire, Justine LAURENT et Brieuc SAFFRÉ membres du réseau Circulab network, ont proposé un processus en 3 étapes, dont deux ateliers Circulab.

 

La démarche et les différents ateliers :

Étape 1 : générer des idées de projets pour créer de la valeur à partir des flux et gisement identifiés.

Format : Atelier de 2h – Circulab territory
Outils : Circulab board, cartes idées, Circulab map et déroulé de jeu

Le 5 décembre 2017, le Pavillon des Aulnes au Vaudreuil accueillait élus et professionnels normands. Ce rassemblement eu pour objectif de les sensibiliser au lien étroit entre transition énergétique et économie circulaire, et créer les synergies nécessaires à leur mise en œuvre sur les territoires de la région.

Grâce à la méthodologie Circulab, Wiithaa a donc proposé un atelier sur-mesure pour générer des projets de valorisation pluri-acteurs autour de flux identifiés en amont : valorisation de carbone, de pertes de chaleur et de ressources liées à une zone d’activités restreinte. Les participants étaient répartis en deux tables, par zone industrielle ou expertises.

La première partie de l’atelier a permis de cartographier les parties prenantes qui étaient présentes autour de la table et les quelques autres majeures sur le territoire, ainsi que les savoir-faire et ressources clefs en présence (intrants et sortants).

À travers la simplification des informations et le dialogue, cette première étape a permis de préciser les flux pour l’une des tables, et d’identifier le gisement d’un co-produit industriel, disponible en grandes quantités pour l’autre : les argiles.

Suite à l’identification de ce gisement, les participants ont généré des idées pour le valoriser et créer un maximum de valeur(s) sur le territoire, en utilisant les ressources, savoir-faire et parties prenantes disponibles.

Plusieurs idées ont été présentées dont des pistes de valorisation destinées aux filières bâtiment, agricole ou urbanisme. L’ensemble des idées proposaient la conception d’un produit et/ou service à partir de ce gisement et la mobilisation de savoir-faire et compétences présentes sur le territoire. Les impacts économiques, sociaux et environnementaux intéressaient de nombreuses parties prenantes.

 

Étape 2 : valider le potentiel et la faisabilité de l’idée

Étude d’opportunité – prestation Wiithaa

Suite à l’atelier, Justine LAURENT et Brieuc SAFFRÉ, tous deux associés de l’agence de design circulaire Wiithaa, ont réalisé une étude d’opportunités. Cette étude a permis d’identifier des projets similaires, de recueillir des retours d’expériences et d’identifier les prérequis pour que ce projet soit un succès à tout point de vue (économique, social et environnemental), avant de se lancer dans des études de faisabilité à hauts budgets.
Cette prestation est à découvrir sur le site de Wiithaa.

 

Étape 3 : coconstruire le plan d’action

Format : Atelier de 2h – Circulab roadmap
Outils : Circulab roadmap et déroulé de jeu

Une fois les acteurs mobilisés et fédérés, la solution de projet générée, le potentiel et impacts validés, la CASE a souhaité travailler sur le plan d’actions pour accélérer l’expérimentation.
De nouveau, la démarche proposée était ludique, collaborative et créative.

Après un bref rappel des recommandations et scénario issus de l’étude d’opportunités portée par Wiithaa, les participants ont été mise en situation à travers une fiction : la UNE du journal Ouest-France en septembre 2021.
La fiction a permis de mettre en avant les prérequis pour le projet et les impacts attendus.

Sur cette base les participants, divisés en deux équipes aux expériences variées, ont dû généré des premières idées d’acteurs / ressources / actions clefs, pour parvenir à la situation en 2021. Cela a été facilité grâce à une posture d’empathie (se mettre à la place d’un autre participant/partie prenante) qui a favorisé la coopération mais également la créativité.

Une fois ces éléments identifiés individuellement, chaque équipe a pu mettre en commun les idées et construire chronologiquement un plan d’actions avec objectif 2021. Cette deuxième partie d’atelier a aussi ouvert la voix aux échanges et discussions sur les capacités, intérêts et possibilité de chacun.

Enfin, ils ont conclu avec une restitution entre les deux équipes et une synthèse dans la Circulab Roadmap. Cela a permis à chacun de rassembler les actions à entreprendre en interne, et à la CASE de réunir les arguments et créer l’adhésion pour trouver les financements et un/le porteur de projet.

 

Les résultats et prochaines étapes :

Cette démarche a permis à court terme :

  • De faire échanger des industriels et institutionnels du territoire sur des projets et intérêts communs afin d’initier d’avantage de projets en synergie
  • De valoriser un gisement de sous-produits à ce jour non-considéré
  • De valider l’intérêt de la démarche à travers une étude d’opportunités

Cette démarche devrait permettre à moyen long-terme :

  • D’éviter l’extraction d’argiles vierges par la substitution du coproduits argileux
  • D’attirer des investissements pour la création d’une filière locale
  • De pérenniser l’activité des industriels avec la création d’une nouvelle filière et de nouveaux partenariats
  • De garantir l’adhésion au projet et une exécution plus rapide et efficace

Et bien d’autres encore, liés au produit lui même que nous espérons vous partager bientôt.

 

 

Vous aussi organisez votre atelier.

X